But temporel de la dévotion aux Coeurs de Jésus et Marie

1 - tenter d'Arrêter les guerres et les totalitarismes au XXème siècle

La dévotion au Cœur Immaculé de Marie, associée à celle du Sacré-Cœur, a été apportée comme LE MOYEN pour faire face aux maux des temps modernes et y mettre un terme. Sœur Lucie l’avait expliqué le 20 juin 1939 :

“Notre Dame a promis de retarder le fléau de la guerre si cette dévotion est
 répandue et pratiquée. Nous voyons qu’Elle obtiendra la rémission de ce châtiment dans la mesure des efforts faits pour propager cette dévotion, mais je crains qu’il ne soit possible de faire plus que ce que nous faisons actuellement et que Dieu, mécontent, retire le bras de Sa Miséricorde et laisse ravager le monde par ce châtiment qui sera différent de tout autre du passé. “

 

Malheureusement, les demandes de la Sainte Vierge n’ont pas été suivies au XXème siècle, la deuxième guerre mondiale a éclaté, et les idéologies les plus meurtrières de l’Histoire, le communisme et le nazisme ont continué leurs persécutions.

 

2 - à NOTRE époque : stopper une tyrannie mondialE encore pire

Sœur Lucie recommencera à nous alerter en 1960. Ne trouvant pas ses mots pour décrire ce qui nous attend si nous ne suivons pas les demandes de la Sainte Vierge, elle dira seulement : « ce sera horrible, horrible, horrible ». Aujourd’hui, comme le rappelait le Cardinal Sarah, et le Pape Benoît XVI, le mal a pris des proportions inégalées dans l’histoire du monde.

 

Le sentiment d’imminence d’un effondrement général se fait sentir, prélude à une dictature mondiale où sous de beaux prétextes – santé, sécurité, protection de la planète – l’homme sera réduit progressivement en esclavage par une oligarchie toute puissante disposant des moyens techniques de contrôle des masses. Ne voit-on pas se dérouler sous nos yeux le livre “1984“ de Georges Orwell et l’avènement de l’idéologie mondialiste ? Ne voit-on pas venir ce moment décrit dans l’Apocalypse ?

 

Elle fit qu’à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, on mit une marque sur la main droite ou sur le front, et que nul ne put acheter ou vendre, s’il n’avait pas la marque du nom de la bête ou le nombre de son nom.”

Cette évolution est également religieuse et s’accompagne d’une montée en puissance d’une religion syncrétique universelle (et satanique) (*).

Le livre prophétique “le Maître du monde“ écrit à la fin du XIXè siècle est en cela très impressionnant par son caractère actuel.

Dans ce contexte, relisons maintenant les paroles de la Sainte Vierge à Fatima, lesquelles nous donnent les clés pour éviter le pire :

« De la pratique de la dévotion des 1ers samedis, unie à la consécration au Coeur Immaculé de Marie, dépend la guerre ou la paix dans le monde. »

 

« Pour empêcher cela je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. »

 

« A la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint Père me consacrera la Russie qui se convertira et il sera donné au monde un certain temps de paix. »

Tout est dit dans ces paroles : le but temporel de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie est bien destiné à sauver le monde. Nous savons ce qu’il nous reste à faire.

(*) Extrait du catéchisme de l’Eglise catholique, commentaire de la profession de foi chrétienne, Paragraphe 675

Avant l’avènement du Christ, l’Eglise doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants. « La persécution qui accompagnera son pèlerinage sur la terre » dévoilera le “mystère d’iniquité” sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la Vérité. L’imposture religieuse suprême est celle de l’Anti-Christ, c’est-à-dire celle d’un pseudo-messianisme où l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair. »