Comment agir dès maintenant

1 - SAVOIR OBéIR avec humilité ET Ne pas inventer d’autres remèdes

Il est inutile de chercher ou d’inventer des démarches destinées à sauver le Monde car la Sainte Vierge nous a déjà dit avec précision à Fatima les 5 actes qu’elle attendait de nous. Rappelons-nous à propos de ce moyen ce qu’a dit Soeur Lucie : « il n’y en aura pas d’autres ».

Dans l’Evangile il est écrit : “Ce ne sont pas tous ceux qui me disent Seigneur, Seigneur qui entreront dans le royaume des Cieux, mais seulement ceux qui font la volonté de mon Père qui est dans les Cieux” (Mt 7,21)

 

Comment ne pas paraphraser ces paroles pour les temps actuels?

“Aujourd’hui ce ne sont pas tous ceux qui inventent des démarches spirituelles qui obtiendront la conversion du Monde et la paix, mais ceux qui font la volonté du Cœur Immaculé de Marie.”

L’obéissance aux volontés de Dieu est un acte d’humilité fondamental qui nous est demandé. Au paradis terrestre c’était de ne pas manger du fruit. Puis le Christ nous a donné lui même l’exemple de l’obéissance jusqu’à la mort de la croix. Aujourd’hui le salut du monde dépend de notre obéissance aux demandes du Cœur Immaculé de Marie.

2 - chacun d'entre nous doit réaliser les 5 demandes FAITES A FATIMA

Beaucoup attendent une intervention divine et/ou l’arrivée de personnages providentiels. Mais ils oublient que cela ne pourra se produire que si l’on a réalisé au préalable soi-même les demandes des Cœurs de Jésus et Marie.

 

Il faut donc réaliser en priorité ce qui nous a été demandé par le Ciel à Fatima pour les temps actuels : la dévotion au Cœur Immaculé de Marie et la réalisation de 5 actes associés que nous rappelons :

   1-  Se consacrer au Cœur Immaculé de Marie (le faire au moins une fois dans sa vie)

   2-  Communier les premiers samedis du mois (minimum cinq mois de suite)

   3-  Dire le chapelet (si possible tous les jours)

   4-  Offrir quotidiennement les difficultés de son devoir d’état pour la conversion des pécheurs

   5-  Porter le scapulaire (il est judicieux d’ y associer le port de la médaille miraculeuse)

3- étendre autour de soi cette dévotion

La dévotion au Cœurs de Jésus et Marie et la mise en pratique de leurs demandes – en particulier les premiers samedis du mois – doit s’étendre. Il y a un caractère missionnaire qui nous est demandé par la Sainte Vierge et il faut en parler partout :

 

« Combattez, enfants de lumière, vous,  petit nombre qui y voyez, car voici le temps des temps, la fin des fins. »

Notre Dame à la Salette