Les négligences des hommes et ses conséquences

1 - le 1er refus des hommes face à l'appel du sacre-coeuR

 

Les apparitions du Sacré-Cœur à Paray-le-Monial se sont clôturées le 17 juin 1689. Ce jour-là, le Christ a révélé à Sainte Marguerite-Marie qu’il voulait la consécration officielle du Roi de France au Sacré-Cœur, et l’apposition de son Cœur sur les armes de la France. Ses demandes n’ont hélas pas été réalisées et le 17 juin 1789, un siècle plus tard jour pour jour, les états généraux se réunissaient pour abolir le pouvoir royal. 

 

La Révolution française démarrait son œuvre destructrice tuant des centaines de milliers de paysans, nobles et religieux. Cette même révolution entraîna ensuite les guerres napoléoniennes, prémices des guerres mondiales, et étendit sur toute la Terre sa doctrine révolutionnaire athée et anti-catholique. Ces terribles changements peuvent être considérés de façon certaine comme les conséquences du refus d’appliquer les demandes du Sacré-Cœur.

2 - La réponse tardive des hommes plus de 100 ans après

Après sa destitution, Louis XVI comprendra son erreur et celle de ses prédécesseurs. En prison (juillet 1792) il fera le vœu d’obéir au Sacré-Cœur et de réaliser ses demandes s’il revenait sur le trône de France. Mais c’était trop tard car il ne détenait plus le pouvoir. Cependant cet acte engendrera une ferveur nouvelle pour le Sacré-Cœur. Pour restaurer une France catholique et royale, les vendéens et chouans se soulèveront en portant l’insigne du Sacré-Cœur sur leur poitrine. 

 

Comme le Roi, ils seront mis à mort lors du premier génocide de l’histoire moderne. Mais ces martyres seront la semence de la dévotion au Sacré-Cœur. Au XIXème siècle cette dévotion s’étendra partout. D’innombrables églises, vitraux, statues seront érigées en son honneur. Des ordres religieux dédiés au Sacré-Cœur seront fondés et parcourront le monde. Le Pape Pie IX étendra à toute l’Eglise la fête du Sacré-Cœur, et la France construira sa basilique à Paris. Alors, face à une telle réparation, le Christ nous enverra une deuxième chance de salut : sa Mère.

3 - L’appel du Cœur Immaculé de Marie et le 2ème refus des hommes

Pendant la deuxième moitié du XIXème siècle, débutera une série d’apparitions mariales, unique dans l’Histoire du Monde par sa densité et la portée des messages : la rue du Bac, Lourdes, la Salette, Pellevoisin (toutes reconnues par l’Eglise). Ce cycle sera couronné par Fatima et la dévotion au Cœur Immaculé de Marie. Comme le Sacré-Cœur, la Sainte Vierge fera des demandes pour stopper la progression du Mal sur la terre et sauver de l’Enfer les âmes des pécheurs. Ces demandes seront adressées aux fidèles et au Pape.

 

 

« Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et on aura la paix. »

 

 

« Pour empêcher cela (les guerres et persécutions ndlr) je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Coeur Immaculé (par le Pape et les Evêques ndlr) et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. »

 

« De la pratique des 1ers samedis du mois et de la consécration (de la Russie ndlr) dépend la guerre ou la paix. »

 

Pour la deuxième fois les fidèles se désintéresseront de ces demandes et comme Louis XIV et ses successeurs, le Pape Pie XI n’obéira pas non plus. En 1931 le Christ apparaîtra alors à Soeur Lucie et évoquera à deux reprises le refus du Roi montrant la similitude de situation :

 

« Fais savoir à mes Ministres (le Pape et les Evêques ndlr), étant donné qu’ils suivent l’exemple du Roi de France en retardant l’exécution de ma demande, qu’ils le suivront dans le malheur. »

Le Christ printemps 1931 à Rianjo

 

 

«  Ils n’ont pas voulu écouter ma demande ! Comme le Roi de France ils s’en repentiront. » 

La Sainte Vierge à Rianjo été 1931

 

En février 1939, le Pape Pie XI meurt quelques mois avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale.

4 - Les premières démarches partielles des papes

Au milieu de la guerre le Pape Pie XII décide d’agir et le 31 octobre 1942 il consacre le Monde au Cœur Immaculé de Marie. Ce premier acte solennel infléchit le cours de la guerre et l’Allemagne commença à perdre du terrain. Mais le Pape Pie XII n’a pas pour autant respecté la demande exacte de la Sainte Vierge à savoir consacrer avec tous les Evêques du Monde la Russie à Son Cœur Immaculé et officialiser dans l’Eglise la dévotion des premiers samedis du mois. Ainsi la fin de la seconde guerre mondiale n’a pas pour autant initié le « temps de paix » promis.

 

 

Puis ce fut au tour du Pape Jean-Paul II d’agir. Le 25 mars 1984 le Pape, convie tous les Evêques à Rome et fait un acte d’offrande du Monde au Cœur immaculé de Marie. Une conséquence partielle sera là aussi  visible : la chute du mur de Berlin quelques années plus tard en 1989.

 

 

Mais comme pour le Pape Pie XII, l’action du Pape Jean-Paul II ne correspond pas à la demande de la Sainte Vierge. Le « temps de paix promis » est loin d’être là et la situation continue de se dégrader malgré la chute du mur de Berlin et de s’empirer au niveau mondial.

 

 

 

5 - Vers une prise de conscience avant 2029

Plus récemment le Pape Benoit XVI rappellera le 13 mai 2010 à Fatima :

“Celui qui penserait que la mission prophétique de Fatima est achevée se tromperait.”

 

Or, la dernière demande de la Sainte Vierge relative à Fatima a été faite le 13 juin 1929 – demande de consécration de la Russie. Les cent ans interviendront donc le 13 juin 2029 dans quelques années. Tout est donc possible et il ne tient qu’à nous d’agir.

 

D’ailleurs l’importance majeure des Cœurs de Jésus et Marie pour sauver le monde progresse.

 

Le 25 mars 2020 à Fatima,  le Cardinal Leira a fait une consécration au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie en association avec des Evêques de 23 pays : Portugal, Espagne, France, Albanie, Bolivie, Colombie, Costa Rica, Cuba, Slovaquie, Guatemala, Hongrie, Inde, Mexique, Moldavie, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Pologne, Kenya, République Dominicaine, Roumanie et Timor Oriental.

 

En juillet 2021, le Président Poutine, avec l’accord du Patriarche de l’Eglise Orthodoxe a fait demander à Rome de réaliser la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie, fait spectaculaire malheureusement passé sous silence et ignoré par Rome.

 

On peut enfin observer une prise de conscience internationale sur l’importance de Fatima. En témoigne cette vidéo :

Alors, à notre tour, agissons maintenant.