A quoi sert une dévotion ?

Pour comprendre le rôle spirituel important des dévotions, il faut revenir à la question fondamentale : pourquoi sommes-nous sur Terre ? Pour louer, aimer et servir Dieu de toute son âme, de toute sa force et tout son esprit. Or ce n’est pas une chose aisée (surtout aujourd’hui !) car la dimension infinie de Dieu le rend loin de nous qui sommes des êtres finis.

 

Pour faciliter ce lien nécessaire avec Dieu, il  existe un « corps » intermédiaire entre lui et nous : les Saints, les Anges, la Sainte Vierge et enfin le Christ lui-même, Dieu fait homme. Grâce à leur proximité de notre état, ils nous permettent de franchir une étape  pour nous rapprocher de Dieu.

 

Les dévotions sont des attachements du cœur aux personnes de ce « corps » intermédiaire. Par leur exemple, l’attachement que nous avons, nous guide, facilite notre prière et nous aide à progresser vers l’amour de Dieu. Voilà le rôle si important de ces dévotions.

 

L’immense richesse de ce « corps intermédiaire » fait qu’il y a une multitude de dévotions pour correspondre à chacun de nous qui sommes spirituellement unique. Mais parmi toutes ces dévotions personnelles et particulières, il y en a une qui est générale à tous les fidèles, supérieure à toutes les autres, et qui est prioritaire : la dévotion aux Cœurs de Jésus et Marie.

Pourquoi la dévotion aux Cœurs de Jésus et Marie est au-dessus de toutes les autres

Car l’objet même de la dévotion concerne le Christ lui-même, fils de Dieu et la Sainte Vierge sa Mère qui a été élevée au sommet de la création (y compris au-dessus des anges).

 

Ensuite, cette dévotion nous a été apportée par le Christ et la Sainte Vierge en personne et ils nous ont indiqué son caractère fondamental pour les temps modernes (sans pour autant exclure les autres bien entendu). Les Papes ont largement enseigné cette importance.

 

« La dévotion au Sacré-Cœur de Jésus-Christ (et celle au Cœur Immaculée de Marie) a pour auteur Jésus-Christ même. C’est lui qui l’a révélée, qui en a commandé l’institution, qui en a expliqué la nature, qui en a enseigné la pratique, qui en a prescrit la forme et la méthode, enfin, qui a promis de répandre ses grâces sur ceux qui s’y dévoueraient. »                                                                                                       Père de Gallifet

 

 

Les papes ont largement souligné l’importance et le caractère fondamental des cœurs de Jésus et Marie :

 

« Dans cette forme de la dévotion, n’y a‑t‑il pas la synthèse de toute la religion et plus encore la norme d’une vie plus parfaite, capable d’acheminer les âmes à connaître plus profondément et plus rapidement le Christ Seigneur, à l’aimer plus ardemment, à l’imiter avec plus d’application et plus d’efficacité ? ».

Pape Pie XI

 

« Le Christ Notre‑Seigneur, en montrant son Cœur très sacré, a voulu retenir d’une façon extraordinaire et singulière les esprits des hommes pour qu’ils contemplent et honorent le mystère de l’amour miséricordieux de Dieu à l’égard du genre humain. »

Pie XII