Pourquoi les premiers vendredis et samedis de chaque mois ?

On peut se poser la question : mais pourquoi le Christ est venu demander de célébrer son Coeur les premiers vendredis du mois et la Sainte Vierge est venue elle nous demander de célébrer le sien les premiers samedis ? Si derrière les demandes du Ciel il y a toujours une part de mystère pour maintenir notre foi, nous conduire vers l’humilité de la simple obéissance, des explications partielles peuvent cependant être faites.

Nous savons que notre rédemption a été obtenue au prix des souffrances conjointes du Christ et de la Sainte Vierge. Le Christ a souffert et est mort un vendredi. Le don ultime de son amour a donc eu lieu ce jour-là, jour qu’il a choisi pour la dévotion envers son Coeur. Quoi de plus logique ?

 

 

Pour la Sainte Vierge, si ses souffrances ont aussi été immenses le vendredi saint, celles-ci ont néanmoins continuées toute la journée du samedi jusqu’à la résurrection. Pendant toute cette journée et la nuit, la vision de ce qu’a enduré son fils ne l’a pas quittée, et le glaive a bien été planté dans son cœur pendant ces 24 heures que l’on pourrait qualifier d’agonie de la Sainte Vierge.

 

C’est aussi ce samedi que la démonstration de sa foi a éclaté dans l’Univers et qu’elle a portée seule l’Eglise. Malgré les apparences de fin définitive du Christ, alors que le doute s’est emparé de tous, y compris chez les Apôtres, elle n’a jamais douté une seconde de la future Résurrection de son fils.  Le samedi est donc sa journée de gloire.

Par ailleurs si on regarde attentivement l’ensemble des demandes du Christ et de la Sainte Vierge on s’aperçoit qu’elles forment une vraie « trilogie » chaque début de mois : l’heure sainte le jeudi soir, la communion du vendredi et celle du samedi. Son sens est évident : le Christ et la Sainte Vierge veulent que les fidèles se rappellent et méditent chaque début de mois ces trois jours de notre rédemption – jeudi saint, vendredi saint et  samedi saint – où  ils nous ont tant aimé et ont tant souffert pour nous. Quoi de plus normal ? Quoi de plus légitime que de nous demander quelques heures une fois en début de mois pour les remercier et s’associer à eux ?

Notre Père du Ciel nous a demandé le premier jour de la semaine, le Dimanche, pour le remercier de la Création.

Le Christ et la Sainte Vierge nous demandent trois jours en début de mois pour les remercier de la Rédemption.